LES TWEETS DU PAPE - AVRIL 2020

Mercredi 01 avril : Prions Ensemble pour tous ceux qui travaillent dans les médias, pour communiquer, pour l’information, afin que les gens ne se retrouvent pas trop isolés, et pour l’éducation des enfants. Prions pour tous ceux qui nous aident à supporter cette période de confinement. "Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples" (Jn 8, 31). Le disciple est un homme libre, car il reste dans le Seigneur. Rester dans le Seigneur signifie se laisser guider par l’Esprit Saint. https://youtu.be/75RsP9Be1_0 Que signifie "cœur pur" ? Le cœur purifié est le résultat d’un processus de libération et de renoncement. Le cœur pur ne naît pas pur, il a connu une simplification intérieure, apprenant à nier le mal en lui-même. Jeudi 02 avril : Ces jours de douleur et de tristesse mettent en évidence de nombreux problèmes cachés de notre société. Demandons à Sainte Thérèse de Calcutta d’éveiller en nous cette proximité avec les personnes qui vivent cachées dans la vie normale, comme les sans-abri. Que notre existence chrétienne soit comme celle de notre père Abraham : conscient d’être choisi, joyeux d’aller vers une promesse et fidèle à l’alliance. https://youtu.be/qlpv6knOZLE?t=8 Prions Ensemble aussi pour les difficultés que rencontrent ces jours-ci les familles avec des enfants atteints d’autisme et toutes les personnes handicapées. Vendredi 03 avril : Il y a des gens qui pensent déjà à après l’épidémie, à tous les problèmes qui viendront, de pauvreté, de travail, de faim. Prions Ensemble pour toutes les personnes qui aident aujourd’hui, et qui pensent aussi à demain pour tous nous aider. Ce vendredi,ça arrêtons-nous pour réfléchir aux souffrances de Marie,Notre-Dame des Douleurs,et de dire "merci d’avoir accepté d’être mère". Dans la maternité de la Vierge,nous voyons la maternité de l’Église qui accueille tout le monde. https://youtu.be/LqU7uckzJQc?t=7 Aujourd’hui, je voudrais également remercier les jeunes mamans qui sont confrontées à des peurs compréhensibles. Et merci aussi à ceux qui les soutiennent avec affection et compétence. Les enfants nés à l’ère du coronavirus sont un signe de grand espoir. Chers amis, bonsoir ! Ce soir J’ai la possibilité d’entrer chez vous d’une façon différente que d’habitude. Si vous me le permettez, j’aimerais parler avec vous quelques instants. https://youtu.be/BrlP4Nnaqd0?t=9 Samedi 04 avril : En ces moments de douleur, les gens font beaucoup de bonnes choses, mais des idées pour profiter du moment pour soi-même, pour son gain personnel, ne manquent pas non plus. Prions Ensemble pour que le Seigneur nous donne à tous une conscience droite, transparente. Nous devrions avoir l’habitude de voir en nous le processus de la tentation, qui nous fait changer le cœur de bien en mal. Comment s’est initié ce processus dans mon âme ? Comment a-t-il grandi ? Que l’Esprit Saint nous éclaire en cette connaissance intérieure. Tout seuls, nous ne sommes pas capables de retirer la poussière qui nous salit le cœur. Seul Jésus, qui connaît et aime notre cœur, peut le guérir. Le Carême est un temps de guérison. https://twitter.com/Pontifex_fr/status/1246444916479164416/photo/1 Dimanche 05 avril : C’est une chose qui nous laisse pantois : Dieu nous a sauvés en acceptant que notre mal s’acharne sur lui. Sans réagir, avec seulement l’humilité, la patience et l’obéissance du serviteur, exclusivement avec la force de l’amour. Le Père a soutenu le service de Jésus : il n’a pas mis en déroute le mal qui s’abattait sur lui, mais il a soutenu sa souffrance, pour que notre mal soit vaincu seulement par le bien, pour qu’il soit traversé jusqu’au fond par l’amour. Jusqu’au fond. Jésus a éprouvé l’abandon total, la situation qui lui est la plus étrangère, afin de nous être solidaire en tout. Il l’a fait pour moi, pour toi, pour te dire : “N’aie pas peur, tu n’es pas seul. J’ai éprouvé toute ta désolation pour être toujours à ton côté”. Dieu nous a sauvés en nous servant. En général nous pensons que c’est à nous de servir Dieu. Non, c’est lui qui nous a servi gratuitement, parce qu’il nous a aimé en premier. Chers jeunes, sentez-vous appelés à mettre en jeu votre vie. N’ayez pas peur de la dépenser pour Dieu et pour les autres, vous y gagnerez ! Parce que la vie est un don qui se reçoit en se donnant. Lundi 06 avril : Là où les prisons sont surpeuplées, le danger existe que cette pandémie se termine par une catastrophe majeure. Prions Ensemble pour les responsables, pour ceux qui doivent prendre des décisions, afin de trouver un moyen juste et créatif de résoudre ce problème. Nous serons jugés sur notre relation avec les pauvres. Quand Jésus dit "Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous", il dit "je serai toujours avec vous dans les pauvres, je serai présent, là". C’est le centre de l’Évangile. Nous serons jugés pour cela. Le drame que nous sommes en train de traverser nous pousse à prendre au sérieux ce qui est sérieux, et à ne pas nous perdre dans des choses de peu de valeur ; à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour. Mardi 07 avril : En ces jours de Carême nous avons vu la persécution que Jésus a subie, la façon dont il a été jugé avec acharnement, tout en étant innocent. Prions Ensemble aujourd’hui pour toutes les personnes qui souffrent pour un jugement injuste à cause de l’acharnement. Il y a toujours des chutes dans la vie, chacun de nous est pécheur. Mais ce qui importe, c’est l’attitude devant Dieu. Demandons la grâce de persévérer dans le service et, quand nous tombons, la grâce de pleurer comme Pierre a pleuré. En ces jours saints tenons-nous devant le Crucifié. Demandons la grâce de vivre pour servir. Cherchons à contacter celui qui souffre, celui qui est seul et dans le besoin. Ne pensons pas seulement à ce qui nous manque, mais au bien que nous pouvons faire. Mercredi 08 avril : Prions aujourd’hui pour les gens qui dans ce temps de pandémie font du commerce sur les personnes dans le besoin, qui profite des nécessités des autres et les "vendent". Que le Seigneur touche leur cœur et les convertisse. Pensons au petit Judas que chacun de nous a à l’intérieur de lui-même. Chacun de nous a la capacité de choisir entre la loyauté et l’intérêt. Chacun de nous a la capacité de trahir, de vendre, de choisir pour son propre intérêt. Judas, où es-tu ? À partir du coeur ouvert du Crucifié, l’amour de Dieu rejoint chacun de nous. Laissons son regard se poser sur nous. Nous comprendrons que nous ne sommes pas seuls, mais aimés, parce que le Seigneur ne nous abandonne pas et ne nous oublie jamais. Jeudi 09 avril : Chers frères prêtres, nous avons reçu l’onction pour la donner à notre tour, pour nous donner. Prions Ensemble aujourd’hui en demandant l’humilité de garder ce don de l’onction et en implorant la miséricorde de Dieu pour le peuple qui nous est confié et pour le monde entier. Prions Ensemble. Les Célébrations de la Semaine Sainte : https://youtube.com/watch?v=wGITqH https://pbs.twimg.com/media/EVJ8VIsU4AAwxRv?format=jpg&name=small Vendredi 10 avril : Regarde les bras ouverts du Christ crucifié, laisse-toi sauver toujours de nouveau. https://pbs.twimg.com/media/EVLiUTiUMAAl9pq?format=jpg&name=small Samedi 11 avril : Ce visage défiguré par les blessures communique une grande paix. Son regard ne cherche pas nos yeux mais notre cœur, c’est comme s’il nous disait : aies confiance, ne perds pas l’espérance ; la force de l’amour de Dieu, la force du Ressuscité vainc tout. https://pbs.twimg.com/media/EVRY9pQWsAE4NMr?format=png&name=small Tournons notre regard vers l’Homme du Suaire, en qui nous reconnaissons les traits du Serviteur du Seigneur, que Jésus a réalisé dans sa Passion. Pour participer à travers les médias à la prière devant le Saint Suaire à 17h00 : https://youtu.be/wGITqHQ1gfU Cette nuit nous conquerrons un droit fondamental : le droit à l’espérance. C’est une espérance nouvelle, vivante, qui vient de Dieu. Ce n’est pas un simple optimisme, c’est un don du Ciel que nous ne pouvons pas nous procurer tout seuls. N’ayez pas peur, soyez sans crainte : voici l’annonce d’espérance. Elle est pour nous, aujourd’hui. Ce sont les paroles que Dieu nous répète dans la nuit que nous traversons. Faisons taire le cri de mort, ça suffit les guerres ! Que cessent les avortements, qui tuent la vie innocente. Que s’ouvrent les cœurs de ceux qui ont, pour remplir les mains vides de ceux qui sont privés du nécessaire. Dimanche 12 avril : En cette nuit la voix de l’Eglise a résonné : « Le Christ, mon espérance, est ressuscité ! ». C’est une autre “contagion”, qui se transmet de cœur à cœur – parce que tout cœur humain attend cette Bonne Nouvelle. C’est la contagion de l’espérance. Chers frères et sœurs, indifférence, égoïsme, division, oubli ne sont pas vraiment les paroles que nous voulons entendre en ce temps. Nous voulons les bannir en tout temps ! Lundi 13 avril : Prions ensemble pour les gouvernants, les scientifiques, les politiques qui commencent à étudier la voie à suivre pour l’après-pandémie, cet "après" qui a déjà commencé, afin qu’ils trouvent le juste chemin, toujours en faveur des gens et des peuples. Notre pari sera en faveur de la vie et de la résurrection des peuples, ou il sera pour le dieu argent, ce qui équivait à retourner au tombeau de la faim, de l’esclavage, des guerres, des fabricants d’armes, des enfants sans éducation. https://youtu.be/VpkRXxDuzcg Dans l’Évangile Du Jour, nous avons entendu que les femmes ont annoncé aux disciples la Résurrection de Jésus. Aujourd’hui, je voudrais vous rappeler combien de femmes prennent soin des autres, même en cette période d’urgence sanitaire. Mardi 14 avril : Prions Ensemble pour que le Seigneur nous donne la grâce de l’unité entre nous. Dans les difficultés de ce temps, qu’Il nous fasse découvrir la communion entre nous, l’unité qui est supérieure à toute division. https://youtu.be/oKEGuirdVa8 Se convertir signifie revenir à la fidélité. Demandons aujourd’hui la grâce d’être fidèles, y compris devant les tombeaux, devant l’effondrement de tant d’illusions. Il n’est pas facile de maintenir la fidélité. Que ce soit Lui, le Seigneur, qui la garde. La Résurrection de Jésus nous dit que la vie a le dernier mot, et non la mort. Si le Christ est ressuscité, il est possible d’envisager avec confiance tous les événements de notre existence, même les plus difficiles, pleins d’angoisse et d’incertitude. Mercredi 15 avril : Prions Ensemble pour les personnes âgées, en particulier celles qui sont isolées ou en maison de retraite, et qui ont peur de mourir seules. Elles sont nos racines ; elles nous ont donné la foi, la tradition, le sens de l’appartenance. Prions pour que le Seigneur leur soit proche. La fidélité à Dieu est une fidélité patiente avec son peuple. Dieu écoute, guide, explique lentement et réchauffe le cœur comme Il l’a fait avec ces deux disciples qui s’éloignaient de Jérusalem : il réchauffe leur cœur pour qu’ils rentrent chez eux. Ceux qui sont appelés enfants de Dieu sont ceux qui ont appris l’art de la paix et l’exercent. Ils savent qu’il n’y a pas de réconciliation sans don de sa propre vie, et que la paix doit être recherchée toujours et partout. Jeudi 16 avril : Prions Ensemble également pour les pharmaciens qui, avec les médecins et les infirmiers, travaillent tant pour aider les malades à sortir de la maladie. https://youtu.be/6eCs5l0pmlg L’Évangile d’Aujourd’hui (Lc 24, 35-48) est un de mes préférés : "dans leur joie, ils n’osaient encore y croire" (v.41). Etre remplis de joie. Ne pas être joyeux, positifs, c’est autre chose ; c’est la plénitude de la consolation, plénitude de la présence du Seigneur. La joie du Seigneur est votre force (Ne 8, 10). La grande force que nous avons pour avancer comme témoins de la vie est la joie du Seigneur. Demandons aujourd’hui la grâce de cette joie, qui est fruit de l’Esprit-Saint. Vendredi 17 avril : Prions Ensemble pour les femmes enceintes qui deviendront mères et s’interrogent : « Dans quel monde vivra mon enfant ? ». Que le Seigneur leur donne courage et confiance : ce sera certainement un monde différent, mais ce sera toujours un monde que le Seigneur aimera tant. Les disciples ont fait un chemin de familiarité avec le Seigneur. Que le Seigneur enseigne à nous aussi cette familiarité avec Lui, qui est personnelle, mais toujours communautaire : une familiarité dans la vie quotidienne, dans les sacrements, au milieu du peuple de Dieu. Samedi 18 avril : Pensons au travail difficile des agents de santé, infirmiers et médecins, avec les malades handicapés qui ont contracté le Covid-19. Prions Ensemble pour les personnes avec un handicap et pour celles qui les assistent. D’où vient le courage des apôtres ? C’est un don de l’Esprit Saint. La franchise, le courage, est un don que le Seigneur fait le jour de la Pentecôte. La mission naît précisément du don de l’Esprit Saint. Dimanche 19 avril : Aujourd’hui, l’amour désarmé et désarmant de Jésus ressuscite le cœur du Thomas (Jn 20:19-31). Nous aussi accueillons la miséricorde, salut du monde. Et soyons miséricordieux envers celui qui est plus faible : ce n’est qu’ainsi que nous construirons un monde nouveau. La miséricorde fidèle et patiente de Dieu ne se lasse pas de nous tendre la main pour nous relever de nos chutes. Il veut que nous le voyions ainsi : non pas comme un patron à qui nous devons rendre des comptes, mais comme notre Papa qui nous relève toujours. Le Seigneur attend que nous lui apportions nos misères, pour nous faire découvrir sa miséricorde. Lundi 20 avril : Prions Ensemble pour les hommes et les femmes qui ont une vocation politique, qui est une forme élevée de la charité. Prions pour les partis politiques des différents pays, pour qu’en cette période de pandémie ils cherchent ensemble le bien du pays et non le bien de leur parti. Etre chrétien, ce n’est pas seulement accomplir les commandements, mais « naître de nouveau » et laisser l’Esprit entrer en nous et nous porter où Il veut. C’est cela, la liberté de l’Esprit. Que le Seigneur nous aide à être toujours dociles à l’Esprit. La réponse des chrétiens dans les tempêtes de la vie et de l’histoire ne peut être que la miséricorde : l’amour compatissant entre nous et envers tous, spécialement envers celui qui souffre, qui peine, qui est abandonné. Mardi 21 avril : En ce moment il y a tant de silence. Que ce silence, un peu nouveau dans nos habitudes, nous enseigne l’écoute, nous fasse grandir dans notre capacité d’écoute. Prions Ensemble pour cela. https://youtu.be/VdOWOvBN2Vg Tant de choses peuvent diviser les communautés : l’argent, la vanité, le bavardage. Mais l’Esprit vient nous sauver de cela. L’Esprit Saint est le maître de l’harmonie, Il crée l’harmonie dans la communauté, car Il est l’harmonie entre le Père et le Fils. Dans l’épreuve que nous traversons, nous nous sommes retrouvés fragiles. Nous avons besoin du Seigneur, qui voit en nous, au-delà de nos fragilités, une beauté qui ne peut être supprimée. Avec Lui nous nous redécouvrons précieux dans nos fragilités. Mercredi 22 avril : En cette période où tant d’unité est nécessaire entre nous, prions pour l’Europe, pour qu’elle parvienne à avoir cette unité fraternelle rêvée par les pères fondateurs de la Communauté européenne. https://youtu.be/wtPJ_X6p-h0 Quand nous sommes dans le péché, nous sommes comme des « chauves-souris humaines ». Il est plus facile pour nous de vivre dans les ténèbres parce que la lumière nous fait voir ce que nous ne voulons pas. Mais ainsi les yeux s’habituent, et ne savent plus ce qu’est la lumière. Laissons l’amour de Dieu entrer en nous et nous aider à voir avec la lumière de l’Esprit. Demandons-nous : est-ce que je marche dans la lumière ou dans les ténèbres, suis-je enfant de Dieu ou ai-je fini par être une pauvre « chauve-souris » ? La Journée Mondiale de la Terre est une opportunité de renouveler notre engagement à aimer notre maison commune, qui n’est pas un dépôt dont profiter. Prenons soin d’elle et des membres les plus faibles de notre famille humaine. Jeudi 23 avril : Il y a des familles sans travail, qui n’ont rien à manger, puis les créanciers leur prennent le peu qu’elles ont. Prions Ensemble pour la dignité de ces familles ; et prions aussi pour les créanciers : que le Seigneur touche leurs cœurs et qu’ils se convertissent. Le secret de Pierre est la prière de Jésus : Jésus prie pour Pierre, pour que sa foi ne soit pas affaiblie. Et ce qu’il a fait avec Pierre, il le fait pour nous tous. Jésus prie pour nous devant le Père, en montrant ses plaies, prix de notre salut. Cette pandémie nous rappelle qu’il n’y a ni différences ni frontières entre ceux qui souffrent.Nous sommes tous fragiles,tous égaux,tous précieux.Ceux qui se passe nous secoue : il est temps d’éliminer les inégalités,l’injustice qui mine à la racine la santé de l’humanité entière ! Vendredi 24 avril : Prions Ensemble pour les enseignants qui doivent tant travailler pour faire cours en ligne et pour les élèves qui se préparent à passer leurs examens de façon inhabituelle. Accompagnons-les par la prière. https://youtu.be/ZpRiGDhF9Sw Jésus formait le cœur des apôtres pour qu’ils servent. Il leur enseignait cette attitude pastorale qu’est la proximité au peuple de Dieu. Le cœur des pasteurs fait la pastorale, non pas la structure. Prions Ensemble pour les pasteurs de l’Église. Tandis que nous pensons à la lente et fatigante reprise après la pandémie, le risque est qu’un virus encore pire vienne nous frapper, celui de l’égoïsme indifférent qui oublie celui qui est resté derrière. Samedi 25 avril : Prions Ensemble pour les personnes qui effectuent des services funéraires. C’est si douloureux, si triste ce qu’ils font, et ils ressentent la douleur de cette pandémie si proche. Prions pour eux. Aujourd’hui, l’Église célèbre Saint Marc, l’un des quatre évangélistes, le premier qui a écrit l’Évangile, dans un style très simple. Si vous avez un peu de temps aujourd’hui, lisez-le. C’est un plaisir de lire la simplicité avec laquelle Marc raconte la vie du Seigneur. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, il y a l’envoi du Seigneur : "Allez dans le monde entier et proclamez l’Évangile". La foi nous fait toujours sortir de nous. Elle doit être transmise, offerte, surtout par le témoignage. Allez, laissez les gens voir comment vous vivez. Chers frères et sœurs, je vous offre les textes de deux prières à la Vierge que vous pouvez réciter à la fin du #Rosaire, et que je réciterai moi-même au mois de mai, spirituellement uni à vous. Contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, prier le Rosaire, nous rendra plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve. Je prierai pour vous, surtout pour les plus souffrants, et s’il vous plaît, priez pour moi. Combattons le coronavirus, et poursuivons aussi nos efforts pour prévenir et guérir la malaria, qui menace des milliards de personnes dans de nombreux pays. Je suis proche des malades, des soignants et de ceux qui œuvrent pour que tous aient accès à de bons services de santé. Dimanche 26 avril : Prions Ensemble pour tous ceux qui éprouvent de la tristesse, parce qu’ils sont seuls ou qu’ils ne savent pas quel avenir les attend, ou parce qu’ils ne peuvent pas prendre en charge leur famille, car ils n’ont pas de travail. Prions pour eux aujourd’hui. https://youtu.be/m_KnBp8qAOQ Quelle patience a le Seigneur avec chacun de nous ! Il respecte notre situation, Il marche à nos côtés comme avec les disciples d’Emmaüs, Il écoute nos inquiétudes. Il aime écouter comment nous lui parlons pour bien nous comprendre et donner la réponse juste. L’Évangile d’aujourd’hui enseigne que nous avons devant nous deux directions opposées : le chemin de celui qui se laisse paralyser par les déceptions et avance tristement, et le chemin de celui qui ne met pas lui-même ni ses problèmes au premier plan, mais Jésus et ses frères. Lundi 27 avril : Prions Ensemble pour les artistes, qui ont une capacité de créativité très grande et qui, à travers la beauté, nous indiquent la voie à suivre. Que le Seigneur nous donne à tous la grâce de la créativité. Dans la vie, il arrive que nous nous éloignions du Seigneur et que nous perdions la fraîcheur du premier appel. Demandons la grâce de revenir à ce premier appel, où le Seigneur nous a regardés, nous a parlés, et a fait naître en nous le désire de Le suivre. Mardi 28 avril : En cette période où il commence à y avoir des dispositions pour sortir de la quarantaine, prions le Seigneur pour qu’Il donne à tous la grâce de la prudence et de l’obéissance à ce mesures, pour que la pandémie ne revienne pas. Tant de fois, par nos commentaires, nous commençons un petit lynchage quotidien. Que le Seigneur nous aide à être justes dans nos jugements, à ne pas lancer ni suivre ce bavardage qui entraîne une condamnation sommaire. Pâques nous apporte ce message : le message de la renaissance. Nous pouvons renaître avec la même force qui a fait ressusciter le Seigneur : la force de Dieu. Mercredi 29 avril : En ce jour de sainte Catherine de Sienne, Docteur de l’Église, patronne de l’Europe, Prions Ensemble pour l’unité de l’Union européenne : afin que nous puissions aller de l’avant ensemble, comme des frères. Nous devons pas être abstraits en confessant nos péchés, mais simples et concrets comme des enfants : "je suis pécheur pour ceci, ceci et ceci".Cela me conduit à la honte. Le concret est ce qui me fait sentir comme un vrai pécheur et non un pécheur dans l’air. La pauvreté en esprit, les pleurs, la douceur, la soif de sainteté, la miséricorde, la purification du cœur et les œuvres de paix peuvent conduire à la persécution à cause du Christ, mais cette persécution est finalement cause de joie et de grande récompense dans les cieux. Jeudi 30 avril : Le christianisme n’est pas seulement une doctrine, une manière de se comporter, une culture. Oui, c’est tout cela, mais le noyau du christianisme est une rencontre avec Jésus. Une personne est chrétienne parce qu’elle a rencontré Jésus-Christ et s’est laissée rencontrer par Lui. Notre témoignage ouvre les portes aux gens. Notre prière ouvre les portes au cœur du Père. Demandons au Seigneur de vivre notre travail avec le témoignage et la prière pour que le Père puisse attirer les gens vers Jésus.

1 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy