LES TWEETS DU PAPE - NOVEMBRE 2019

Vendredi 01 novembre : La mémoire des Saints nous conduit à lever les yeux vers le ciel : non pas pour oublier les réalités de la terre, mais pour les affronter avec plus de courage et d’espérance. Samedi 02 novembre : Aujourd’hui, nous nous souvenons de ceux qui nous ont précédés, dans l’espérance de les rencontrer, d’arriver là où est l’amour de celui qui nous a créés et qui nous attend : l’amour du Père. Dimanche 03 novembre : L’Évangile d’aujourd’hui (Lc 19,1-10) nous montre que le regard miséricordieux du Seigneur nous atteint avant que nous nous rendions compte d’en avoir besoin pour être sauvés. Lundi 04 novembre : La sainteté est le fruit de la grâce de Dieu et de la réponse libre que nous donnons. La sainteté est un don et un appel. Mardi 05 novembre : Souvent dans la vie, nous sommes confrontés à ce choix : accepter l’invitation du Seigneur ou nous enfermer dans nos affaires, dans nos petites affaires ? Demandons au Seigneur la grâce d’accepter toujours l’invitation de participer à sa fête qui est gratuite. Mercredi 06 novembre : https://twitter.com/i/status/1191728122330116096 Jeudi 07 novembre : Chers amis, en ce mois de novembre, nous sommes invités à prier pour les défunts. Confions à Dieu, en particulier dans l’Eucharistie, les membres de notre famille, nos amis et nos connaissances, dans la proximité spirituelle de l’Église. Vendredi 08 novembre : L’espérance chrétienne, nourrie par la lumière du Christ, fait resplendir la résurrection et la vie, même dans les nuits les plus sombres du monde. Samedi 09 novembre : La foi exige un cheminement, une sortie. C’est sur le cheminement de la vie que nous sommes purifiés, un cheminement souvent montant, car il mène vers le haut. La prière suscite toujours des sentiments de fraternité, elle abat les barrières, franchit les frontières, crée des ponts invisibles mais réels et efficaces, et ouvre des horizons d’espérance. Dimanche 10 novembre : Jésus, vrai Dieu et vrai homme, a vaincu la mort, est ressuscité et veut renaître dans le cœur de tous : personne, aussi blessé soit-il par le mal, n’est condamné sur cette terre à être à jamais séparé de Dieu. Écouter la parole simple et claire de Jésus sur la vie au-delà de la mort apporte une grande espérance et une grande consolation ; nous en avons bien besoin à notre époque, si riche en connaissance de l’univers mais si pauvre en sagesse de la vie éternelle. Lundi 11 novembre : Nous devons mettre fin à la culture du déchet, nous qui prions le Seigneur de nous donner notre pain quotidien. Le gaspillage alimentaire contribue à la faim et au changement climatique. Mardi 12 novembre : Je suis proche de la communauté arménienne-catholique de Qamichli, en Syrie, réunie pour les funérailles de son curé, Joseph Bedoyan, qui a été tué hier avec son père. Je prie pour eux, pour leurs familles et pour tous les chrétiens de Syrie. Mercredi 13 novembre : Demandons au Seigneur d’envoyer Son Esprit sur les couples et les familles chrétiennes, de façon à ce que, en ouvrant généreusement leurs portes au Christ et aux frères, elles donnent un témoignage authentique de vie de foi, d’espérance et de charité. Jeudi 14 novembre : J’adresse une pensée spéciale au cher Burkina Faso, où un attentat a coûté la vie à de nombreuses personnes. Je confie au Seigneur toutes les victimes et ceux qui souffrent de ces drames. J’appelle les autorités à promouvoir le dialogue interreligieux et la concorde. Vendredi 15 novembre : Dieu nous a confié ses plus grands biens : nos vies, celles des autres, tant de dons différents pour chacun. Et il nous appelle à faire fructifier ces talents avec audace et créativité. Samedi 16 novembre : Dieu est miséricordieux envers ceux qui se reconnaissent misérables. Prions pour demander la grâce de savoir écouter le cri des pauvres : c’est le cri d’espérance de l’Église. Dimanche 17 novembre : Dans l’Évangile Du Jour (Lc 21,5-19) Jésus propose à chacun la persévérance, comme antidote à la hâte : "C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie.". Lundi 18 novembre : Les pauvres facilitent notre accès au Ciel. Ils sont d’ores et déjà le trésor de l’Église. Ils nous révèlent la richesse qui ne vieillit jamais, qui unit la terre et le ciel ; pour laquelle il vaut vraiment la peine de vivre : l’amour. Mardi 19 novembre : Comme il serait beau que les pauvres puissent occuper dans nos cœurs la place qu’ils ont dans le cœur de Dieu ! Mercredi 20 novembre : Dieu ne sera pas seul pour nous accueillir au paradis. Il y aura aussi ceux avec lesquels nous avons partagé, en bonne gestion, ce que le Seigneur a mis entre nos mains. Jeudi 21novembre : Aujourd’hui, je pars pour mon 32e Voyage Apostolique. Chers amis de Thaïlande et du Japon, en attendant de nous rencontrer, prions ensemble pour que ces jours soient riches de grâce et de joie. Vendredi 22 novembre : Quand chrétiens et bouddhistes avons l’occasion de nous reconnaître et de nous apprécier, y compris à partir de nos différences, nous offrons au monde une parole d’espérance capable de nourrir et de soutenir ceux qui sont toujours les plus affectés par les divisions. Il est surprenant de constater combien l’Évangile est tissé de questions qui cherchent à inquiéter, éveiller et inviter les disciples à se mettre en chemin pour découvrir cette vérité capable de donner et de générer la vie. Sans la prière, toute notre vie et notre mission perdent sens, force et ferveur. Samedi 23 novembre : Une Église missionnaire sait que sa meilleure parole, c’est de se laisser transformer par la Parole qui donne Vie, en faisant du service son trait distinctif. Le secret d’un cœur heureux, c’est la sécurité que nous trouvons lorsque nous sommes ancrés, enracinés en Jésus : dans sa vie, dans ses paroles, dans sa mort et résurrection. Dimanche 24 novembre : Allons à la rencontre du Christ Seigneur qui vient ! N’ayez pas peur de l’avenir et ne vous laissez pas affaiblir. Au contraire, sachez que là, le Seigneur vous attend pour préparer et célébrer la fête de son Royaume. Protéger toute vie et annoncer l’Évangile ne sont pas deux choses séparées ni opposées : elles s’appellent et ont besoin l’une de l’autre. Essayons de créer des espaces dans lesquels la culture de l’efficacité et du succès peut s’ouvrir à la culture d’un amour gratuit et altruiste, capable d’offrir à tous, et pas seulement aux "parvenus", la possibilité d’une vie heureuse et réussie. Lundi 25 novembre : Unissons-nous dans la prière, tous les jours, pour la conversion des consciences et pour le triomphe d’une culture de la vie, de la réconciliation et de la fraternité. Dans le monde d’aujourd’hui, où des millions d’enfants et de familles vivent dans des conditions inhumaines, l’argent dépensé et les fortunes gagnées dans la fabrication, l’entretien et la vente d’armes toujours plus destructrices sont un outrage continuel qui crie vers le ciel. Mardi 26 novembre : Nous nous unissons également aux chrétiens qui en diverses parties du monde subissent et connaissent aujourd’hui le martyre à cause de la foi. Les martyrs du XXIème siècle nous interpellent par leur témoignage afin que nous suivions avec courage la voie des béatitudes. Le Règne des cieux est notre fin commune, une fin qui ne peut être seulement pour demain, mais que nous implorons et commençons à vivre dès aujourd’hui. La paix n’est pas plus qu’un “bruit de paroles”, si elle n’est pas fondée sur la vérité, si elle n’est pas construite en accord avec la justice, si elle n’est pas vivifiée et achevée dans la charité et si elle n’est pas réalisée dans la liberté. Mercredi 27 novembre : L’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires est immorale comme l’est la possession des armes nucléaires, comme je l’ai dit il y a deux ans. Nous aurons à en répondre. Rappeler, marcher ensemble, protéger. Ce sont trois impératifs moraux qui, précisément ici à Hiroshima, prennent un sens encore plus fort et universel, et peuvent ouvrir un authentique chemin de paix. Dans le travail continuel de récupération et de reconstruction suite aux catastrophes, beaucoup de mains doivent se joindre et beaucoup de cœurs s’unir comme s’ils n’étaient qu’un seul. Ainsi, ceux qui ont souffert recevront un soutien et sauront qu’ils n’ont pas été oubliés. Jeudi 28 novembre : Le monde a besoin de toi, ne l’oublie jamais ! Le Seigneur a besoin de toi pour que tu puisses donner du courage à tant d’autres qui demandent aujourd’hui une main qui les aide à se relever. Le thème de ma visite est : ‘‘Protéger toute vie’’, en reconnaissant sa dignité inviolable et l’importance de la solidarité et du soutien à manifester à nos frères et sœurs face à toutes les formes de besoin. Vendredi 29 novembre : Mon voyage apostolique en Thaïlande et au Japon a été un don pour lequel je suis très reconnaissant au Seigneur. Cette visite a accru ma proximité et mon affection pour ces peuples : que Dieu les bénisse abondamment de prospérité et de paix. Il est important d’apprendre à être une main tendue et amicale ! Essayez de grandir en amitié même avec ceux qui pensent différemment, afin que la solidarité grandisse entre vous et devienne la meilleure arme pour transformer l’histoire. Samedi 30 novembre : "Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas" (Lc 21,33). Cette espérance éclaire notre vie : vivre avec le Seigneur ici et vivre avec Lui pour toujours. L’Église existe pour conserver vivant dans le cœur des hommes le souvenir que Dieu les aime. Elle existe pour dire à chacun, même au plus éloigné : "Dieu ne t’oublie pas, il tient à toi ".

3 vues

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy