Mot du père Franz - Du 17 avril au 02 mai 2021

Entre le passage d’Evangile proclamé le dimanche 18 avril et la prédication de Pierre (1ère lecture du même jour), dans les Actes des Apôtres, il n’y a sans doute pas un grand décalage de temps (même si la 1ère lecture a dû se passer après l’Evangile !). Mais quelle différence d’approche !

Pierre, parmi les disciples, n’osait pas croire. Et peu de temps après, transformé par la venue de l’Esprit, il proclame sa foi avec courage : « vous avez tué le Prince de la vie ; mais Dieu l’a ressuscité, nous en sommes témoins ». C’était après le célèbre passage des pèlerins d’Emmaüs. Les disciples savaient que Jésus était vivant. Ils en avaient parlé.

Mais, entre savoir et croire, il y a une marge ! Jésus multiplie devant eux les preuves que c’est bien lui : il montre ses mains et ses pieds, il demande à manger, comme l’homme qu’il était avec eux avant les évènements, et qu’il est toujours au milieu d’eux.

C’est à nous désormais, les disciples d’aujourd’hui que Jésus dit : « vous en êtes les témoins ». Après nous avoir dit « c’est bien moi ». Tout ce qu’il enseigne, nous le savons par cœur, nous avons lu et relu l’enseignement de Pierre Mais c’est vrai : entre savoir et croire, quelle marge !

Certes, nous ne voyons ni son visage d’homme, ni les trous dans ses mains, mais il nous invite à son reps pour se donner à nous et se laisser reconnaître. Nous le voyons aussi dans l’Assemblée de frères et sœurs en Christ, dans tous les signes de Résurrection qui germent dans le monde, là où des personnes font fleurir la paix et l’amour. Là où des chrétiens apportent la communion à domicile à nos aînés qui n’ont pas pu « faire leur pâque » à cause du confinement. Que ces personnes en soient profondément remerciées ! Dans ce mouvement, chaque personne relais a carte blanche pour prendre avec soin dans le tabernacle de son église, les hosties afin de proposer ce service de la communion !

Seigneur, nous le savons : tu es Ressuscité ! Redis-nous que c’est bien toi, et donne-nous de croire, surtout en ces temps difficile, afin que nous soyons de vrais témoins de ta présence et de ton amour.

+Franz


13 vues0 commentaire