Mot du père Franz - Du 29 mai au 13 juin 2021

Les hasards du calendrier font que, certaines années (et c’est le cas cette année !), nous célébrons le même jour la fête de la Sainte Trinité et la fête des mères. Ainsi, ce sont des fêtes de famille dans les deux cas ! Comme dans toute famille, les dons de la Famille peuvent se résumer en trois bienfaits essentiels.

Donner la vie.

Nous avons reçu la vie de nos parents. Dans ce cadeau, notre mère a joué un rôle à la fois merveilleux et douloureux pour elle. Des liens uniques nous lient à ceux qui nous ont donné la vie, au point qu’un enfant a absolument besoin de connaître ses origines pour son équilibre humain et affectif. La vie est aussi don de Dieu Créateur. Plus encore, en son Fils, il nous appelle à la vie éternelle : « je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance ».

Prendre par la main.

« Prendre un enfant par la main » est le morceau le plus demandé lors de la célébration des baptêmes ! Nos parents nous ont pris par la main, portés dans leurs bras, serrés sur leur cœur. Ils nous ont protégés et consolés. Ils nous ont acheminés, ou nous acheminent encore si nous sommes enfants ou jeunes, vers la prise en main personnelle de notre destin. La famille est la première et indispensable école de la vie affective et sociale. Ce lent travail d’amour et d’éducation, Dieu l’accomplit pour son peuple depuis Abraham jusqu’à nous : « Dieu a voulu que nous soyons ses enfants, et nous le sommes en vérité » (1 Jn 3,1). Père de tendresse, Dieu nous a pris par la main et nous a fait entrer dans sa Famille. Par le Baptême « au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit », il a fait de nous ses héritiers, héritiers avec le Christ.

Transmettre un patrimoine spirituel.

La mission éducatrice des parents est de transmettre à leurs enfants des valeurs et des repères. Par son Fils, le Père nous a transmis les valeurs infinies de la vie : « de sa plénitude, tous nous avons reçu grâce sur grâce » (Jn 1, 16-17). Le message central de l’Evangile « aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » n’est pas seulement un précepte à pratiquer, c’est surtout la transmission de la valeur suprême qui fait vivre Dieu Père, Fils et Esprit, car « Dieu est Amour ».

En cette fête de la Sainte Trinité et de la fête des Mères, le plus beau cadeau à offrir tient en un mot : Merci !

L’Eucharistie est « merci ». En la célébrant en cette fête de la Trinité, suivie de la fête du Saint Sacrement, faisons monter une fervente action de grâce : nous avons beaucoup reçu de nos mères et de nos pères, nous avons été comblés « au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ».

+ Franz


1 vue0 commentaire