Mot du père Franz - Messes du 06 au 21 avril 2019

Je ne sais pas, mes amis, s’il vous est arrivé d’accompagner, d’aider une personne à mourir… Pour un prêtre, c’est un grand devoir, prioritaire même, c’est surtout un immense honneur. Mais un devoir un honneur redoutables car, souvent, il s’agit d’aider quelqu’un à passer de la peur à la confiance, à l’abandon ; de l’angoisse à l’espérance. Dieu merci, nous sommes aidés par les défunts liés à cette personne ! En effet, nous voyons les personnes parties avant nous, que nous aimons le plus. Mais si les personnes entrées en agonie, les voient, nous ne pouvons pas les apercevoir. Seule reste l’amour du prochain et le désir de lui nourrir son cœur, bien au-delà des mots.

Une telle tâche, celle de la suprême compassion, n’est pas réservée aux prêtres ; elle devrait être l’acte dernier, sinon le plus grand, de la charité fraternelle entre parents, entre amis. Malheureusement, combien de personnes meurent seules, au fond de leur lit d’hôpital ou chez elle, isolée dans nos vastes campagnes… Surtout qu’il nous faut reconnaître que nous sommes désemparés devant une personne mourante !

C’est vrai : assister l’un de ses frères à l’heure de sa mort paraît une mission au-dessus des forces humaines, si l’on ne sait de foi vive et d’expérience, que la force de Dieu vient toujours au secours de notre faiblesse. Surtout dans ces moments où l’on vit l’essentiel ! Nous sommes des « passeurs d’âmes », tout chrétien l’est car il s’agit de vivre sa « Pâques », son passage vers l’au-delà. Quand on ose parler simplement de la miséricorde de Dieu –et surtout si on vit cette miséricorde, on constate la paix qui s’instaure dans le cœur de la personne, qui s’endort dans la paix.

Qu’en sera-t-il de nous ? Puissent nos derniers mots être ceux du Seigneur : « Père, me voici entre tes mains, que ta volonté soit faite… Aide-moi à dire oui à la vie ! ». Pascal a écrit que « Jésus-Christ est en agonie jusqu’à la fin du monde ». Oui, partout où une personne agonise, le Christ agonise. Partout où une personne attend la miséricorde et la paix, le Christ veut que nous soyons ses témoins ! Il ne faut pas dormir, ce temps-là ! +Franz

0 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy