Mot du père Franz - Messes du 10 au 24 février 2019

Jésus nous appelle à l’aider !

Depuis toujours, Jésus n’a pas voulu rester seul, il a fait appel à ses contemporains pour être aidé dans sa mission. Dès sa naissance, à la crèche, il a convoqué toute la Création : anges, humains (bergers, mages, Sainte Famille…), animaux (âne, bœuf, brebis…), végétaux (paille et bois), et même le cosmos avec l’Etoile ! Dès le début de sa vie publique, il appelle des pêcheurs de Galilée : Pierre, André, Jacques et Jean. Puis Jésus a continué au fil des rencontres : « voyant un homme assis à son bureau, il lui dit suis-moi » (Mc 2, 14) et Mathieu se leva ! C’est ainsi que peu à peu, il a constitué son équipe : douze Apôtres, et de nombreux disciples (plus de 72) et à tous, cette même demande : « venez à ma suite ». Il n’y avait pas que des hommes dans cette équipe. Des femmes aussi accompagnaient Jésus et le servaient. On pense à Marthe et Marie, mais aussi à Marie de Magdala qui était la première nommée dans le groupe car elle suivit Jésus au Calvaire et fut le premier témoin de la Résurrection. On pense aussi à la Vierge Marie, qui se tenait debout auprès de la Croix et qui, le samedi saint, tenait seule la force de l’espérance. Jésus a appelé le jeune homme riche, mais respecta sa liberté quand il n’eut pas le courage de le suivre (Mt 19,21). Plus généralement, Jésus a appelé tous ceux dont la vie est trop dure : « venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le poids du fardeau, je vous procurerai du repos » (Mt 11, 28). Avec Jésus, toute personne humaine est appelée à devenir ce qu’ils sont, chargées de bâtir un monde de beauté et de respect fraternel, un monde qui annonce et prépare le Royaume. Avec Jésus, aucun exclu : tout le monde a sa juste place dans cette mission centrale du frère confiée par le Créateur. Dieu nous offre et nous propose d’entrer en alliance avec Lui. Cette alliance est portée par le Christ, et avec l’Esprit Saint qui nous est envoyé, nous pouvons entrer, par la foi, dans cette alliance de bonheur infini. A la suite de Jésus, nous avons à proclamer et à témoigner que le bonheur concerne chaque personne humaine, que nous sommes tous aimés et attendus de Dieu, et qu’avec Lui, tout le monde a le droit au bonheur ; parce qu’il est promesse de Dieu et que Dieu ne reprend jamais sa Parole ! A la suite de Jésus, notre vocation (c’est-à-dire, l’appel) est d’essayer d’aimer de tout notre cœur, malgré nos faiblesses, mais avec l’Amour même de Dieu. Avec Thérèse de Lisieux, osons dire : « ma vocation, c’est l’Amour ! Je ne peux pas mourir, car j’entrerai dans la Vie, je ne peux tomber qu’en Dieu ! ». Et tant que nous ne serons pas au ciel, acceptons de voir que notre vocation passera toujours à travers des médiations, par des rencontres, des lectures, des paroles, des actes d’amour du quotidien. « Si tu n’aimes pas ton frère que tu vois, comment peux-tu aimer Dieu que tu ne vois pas ? » (1 Jn 4, 20). +Franz

0 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy