Mot du père Franz - Messes du 20 au 27 octobre 2019

Non, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Un jour ou l’autre, nous butons sur la maladie, une perte importante d’argent, voire de son travail, l’abandon d’un ami, la perte d’un être cher. Mais aujourd’hui, le Seigneur nous dit : « ne désespérez pas ! » et « priez avec insistance ».

Ne désespérez pas : dans l’Evangile, il y a une phrase bouleversante : « mais le Fils de l’Homme, quand il reviendra sur Terre, trouvera-t-il encore la foi ? ». Jésus exprime-il son écœurement devant le peu de résonance de ses paroles ? Anticipe-t-il les angoisses de Gethsémani en réalisant que tout ce qu’il a accompli, tout ce qu’il a souffert pour nous, serait inutile, apparemment, car non accueilli, par beaucoup ? Voyait-il dans l’avenir ces foules par définition versatiles, qui, fascinées par le confort, le plaisir, le pouvoir, l’orgueil, n’auraient rien à faire de son message d’amour ?

Ce qui est certain, c’est qu’il est venu sur Terre, apportant à l’homme un salut inconditionnel. Que l’homme accueille ou refuse le salut proposé, il réalise sa mission jusqu’au bout. Jésus ne connaît pas le désespoir. Il est donc habilité à dire à chacun de nous : ne désespère pas ! Quand tout semble perdu à vue humaine, quand une maladie grave est annoncée, quand la vieillesse fait des ravages irréversibles, quand la foi semble disparaitre autour de nous, quand notre société semble aller à sa perte en établissant des lois mortifères ou décadentes, Jésus nous répète : « ne désespérez pas, j’ai vaincu le monde ». Ne vous découragez pas, et surtout, ne vous découragez pas de prier.

Prier avec insistance ! Regardez ce juge inique de la parabole : c’est un juge ripoux, vénal, sans cœur. En face, une veuve qui n’a guère d’intérêt ou de charme à ses yeux. Mais elle s’accroche, fait du sitting devant la demeure du juge. En gros, elle « lui casse les pieds », si bien qu’il finit par céder à sa demande pour avoir enfin la paix.

Dès lors, pensez-vous sincèrement que le Père des cieux ne ferait pas aussi bien que ce juge sans viscères, pour tous ceux qui prient au point de lui « casser les oreilles » ? Alors, n’hésitez pas, insistez lourdement ! Priez au point d’embêter le Très-Haut. Tirez sans cesse la sonnette d’alarme pour le rejoindre !

En cette semaine de la mission universelle de l’Eglise, dans ce contexte de la baisse de la pratique, du manque cruel de vocations baptismales, sacerdotales et religieuses, ne nous décourageons pas. Nous avons un chemin à vivre : fatiguer le ciel, insister à temps et à contretemps par nos prières sincères et incessantes !

+Franz

0 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy