Saint AILBE

Saint Ailbe

Evêque irlandais (VIe siècle)


5ième ou 6ième siècle (mort 526-540?). Bien qu'ils soient nombreux ceux qui pensent erronément que saint Patrick fut le premier à apporter le Christianisme en Irlande, saint Ailbhe fut convertit par des missionnaires Brittons. Certaines traditions rapportent qu'il aurait été Baptisé par un prêtre, alors qu'il était garçonnet, dans le nord de l'Irlande; une autre dit que c'était dans une implantation Brittonique en Irlande. Dans les 2 cas, il avait déjà fait un pélerinage à Rome avait que Patrick n'arrive - certains affirment qu'il y aurait été fait évêque.


A son retour en Irlande, il devint disciple de Patrick, et selon certains, fut consacré comme premier archévêque de Munster par lui. Ailbhe fixa son siège à Emly (Imlech, Comté Tipperary, bien que la cathédrale se trouve à présent à Cashel), siège qui est officiellement enregistré par le Vatican comme ayant été fondé au 4ième siècle, en faisant le plus ancien siège épiscopal continuel d'Irlande.


Il était connu comme un puissant enseignant et un modèle de sainteté, qui gagna nombre d'âmes à la Foi. Bien qu'il aie vécu dans le monde afin de prendre soin des âmes de son troupeau, il prit aussi soin de la sienne. Il fit de fréquentes retraites et récollections. Saint Ailbhe aimait particulièrement prier en bord de mer. Le roi Aengus de Munster lui donna l'île d'Aran (Comté Galway) sur laquelle il ira fonder un grand monastère et établira saint Enda comme abbé. Il rédigea aussi une Règle pour la communauté, dont on possède encore le texte.


Devenu âgé, il voulut quitter son siège et se retirer dans la solitude de Thule (Shetland? Islande? Groenland?) pour préparer son décès, alors le roi fit poster des gardes aux portes pour l'empêcher de partir. Dès lors, saint Ailbhe mourrut au milieu de ses travaux épiscopaux et devint le principal patron du Munster.


Il existe nombre de récits sur saint Ailbhe : qu'il aurait Baptisé saint Dewi (David) du Pays de Galles; qu'un Ange lui aurait indiqué le "lieu de sa résurrection", Emly; qu'il était en constant dialogue avec les Anges. Même son nom est relié à une légende : Ailbhe, qui signifierait "rocher vivant" en Gaëlique, aurait été trouvé abandonné sous un rocher et allaité par une louve, et ainsi appelé par sa famille adoptive. L'histoire continue en racontant que par la suite, alors qu'il chassait avec certains compagnons, une vieille louve serait venue se réfugier auprès de lui;

0 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy