Saint ETHELBERT


SAINT MARTYR ETHELBERT (AETHELBERT), ROI D’EST ANGLIE

Endormi près d’Hereford, Angleterre, vers 793-794. Le roi Ethelbert a été l’objet d’un culte considérable comme Thaumaturge et Martyr. Cependant, certains, comme Guillaume de Malmesbury, eurent des appréhensions concernant la perpétuation de sa vénération. Il citait l’autorité de Saint Dunstan et le témoignage des miracles comme motif pour autoriser la continuité du culte. Ethelbert fut assassiné à Sutton Walls dans l’Herefordshire, apparemment pour des raisons dynastiques, à l’instigation de l’épouse d’Offa de Mercie.

Sa pieuse "Vita", écrite par Giraldus Cambrensis (Gerald de Galles), nous rapporte qu’Ethelbert fut un homme de prière dès son enfance. Bien qu’étant encore fort jeune, il succéda à son père Ethelred comme roi d’Est Anglie et règna rempli de bonne volonté quarante-quatre ans durant. On rapporte que sa maxime habituelle était "au plus haute la position occupée par l’homme, au plus il doit être humble". C’était la règle de sa propre conduite.

Désirant assurer la stabilité de son royaume par une alliance, il sollicita la main de la vertueuse Alfreda (Aelfthryth), fille du puissant roi Offa. A cet effet, il visita Offa à Sutton-Walls, à quatre miles d’Hereford. Il fut courtoisement reçu, mais après quelques jours, fut traîtreusement assassiné par Grimbert, un officier du roi Offa, avec la connivence de la reine Quendreda qui voulait s’accaparer son royaume pour agrandir le sien.

Son corps fut enterré secrètement près de la rivière Lugg à Maurdine de Marden, mais des miracles en révélèrent la cachette. Peu après, il fut déplacé à l’église de Fernley (Heath of Fern), appelée à présent Hereford. La ville grandit autour de l’église portant le nom d’Ethelbert après que le roi Wilfrid de Mercie l’agrandit et l’enrichit. Hereford devint le second plus important lieu de pèlerinage de l’Angleterre médiévale après Canterbury. Le corps fut brûlé par les Danois en 1050, mais le chef d’Ethelbert fut enterré à Westminster. La fête d’Ethelbert est aussi observée dans les diocèses papistes de Cardiff et Northampton.

Quendreda mourut misérablement endéans les trois mois de son crime. Sa soeur Alfreda devint Ermite à Croyland. Offa expia le péché de sa reine par un pèlerinage à Rome, où il fonda une école pour les Anglais. Egfrid, le fils unique d’Offa, mourut après un règne de quelques mois, et la couronne des Merciens fut transmise à une famille descendant de Penda.

2 vues

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy