Saint TELESPHORE


Saint Télésphore (125-136)

Naquit en Calabre au sein d’une famille grecque.

Pendant de longues années il vécut en ermite.

Il prescrivit le jeûne et la pénitence pendant les sept semaines qui précèdent Pâques. Le Liber Pontificalis donne le 2 janvier pour la déposition de St Télesphore, attesté par St Irénée. C’est à cette date qu’il été fêté avant qu’une confusion s’installe avec un martyr homonyme du Martyrologe Hiéronymien fêté le 5.

Jusqu’à 1955, le 5 janvier étant le jour de la Vigile de l’Épiphanie, St Télesphore n’était que commémoré. Sa fête a gardé ce degré et n’a donc pas de lectures à Matines.

Il faut noter que la fête est inscrite dans le Temporal du Missel et non au Sanctoral, comme toutes les fêtes de saints tombant entre la Nativité du Seigneur et l’Octave de l’Épiphanie (du 25 décembre au 13 janvier).

La sainte Église Romaine fait mémoire en ce jour d’un de ses Papes Martyrs, saint Télesphore. Ce Pontife monta sur le Siège Apostolique l’an 127 ; et parmi les décrets qu’il rendit, on remarque celui par lequel il établissait l’usage de célébrer la Messe durant la nuit de Noël, pour honorer l’heure de là Naissance du Christ, et un autre dans lequel il décrète que l’Hymne Angélique Gloria in excelsis Deo serait chantée ordinairement au commencement du saint Sacrifice. Cette piété du saint Pape envers le grand mystère que nous célébrons en ces jours, rend sa mémoire plus vénérable encore à l’époque de l’année où elle tombe. Télesphore souffrit un glorieux martyre, selon l’expression de saint Irénée, et fut couronné de la gloire céleste, l’an 138.

1 vue

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy