Escamps

Les clochers de la paroisse

Les de Cardaillac-Bioule puis les Besse-Laromiguières en étaient les suzerains ou famille bourgeoise. Les familles de Concots, d’Auriole, de Gontaut-Cabrerets assuraient la seigneurie directe qui vivait au château. Paroisse créée en 1532, annexe du prieuré de Concots jusqu’au XVIIIe.
Le village a été fondé au lieu-dit (reste de Dolmen) des Cazals près de Nouelle ou durant la guerre de Cent Ans, après que les Anglais eurent attaqué Lalbenque. Les habitants d’Escamps allèrent se protéger dans un fort qui servait de poste avancé aux seigneurs de Concots sur le site actuel du bourg ou les habitants développèrent leurs habitations après la guerre.

L’apogée d’Escamps arrive aux XIXe siècle lors de l’exploitation minière du phosphate. La population d’Escamps comptait alors plus de 600 habitants.[réf. nécessaire]
L’ancien donjon a été en partie démantelé puisque toute sa partie supérieure a été démolie afin de récupérer les pierres afin de construire les écoles et leurs logements. Ces bâtiments ont depuis été transformés en salle des fêtes et en mairie.
Durant le XXe siècle, Escamps va connaître une désertification due à la fin des exploitations minières et à la Première Guerre mondiale.
Aujourd’hui, la commune d’Escamps connaît une renaissance avec un regain de population et d’activités engendré notamment par la proximité de l’autoroute A20. Escamps compte aujourd’hui plus de 190 habitants.

- Anne Marie Estival, 05 65 31 65 47

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy