Saint PANCRARE DE TAORMINA



premier évêque de Taormina en Sicile (Ier siècle) Selon la tradition sicilienne, né à Antioche, Pancrace aurait été sacré évêque par Saint Pierre et envoyé en Sicile à Taormina où il subit le martyre par lapidation.


A voyagé de la Turquie à Jérusalem comme un garçon pendant le ministère de Jésus. De retour à Antioche, lui et toute sa famille se sont convertis. Ermite dans une carrière à Pontus. Consacré évêque missionnaire par saint Pierre l’Apôtre, et envoyéà Taormina, en Sicile. Miraculeusement sauvé la ville de la destruction par le commandant païen Aquilinus. Martyrisé par d’autres païens qui s’opposaient au christianisme.

Le Pancrate de Jérôme, Évêque de Taormina, est né quand notre Seigneur Jésus-Christ vivait encore sur la terre.


Les parents de Pancrate étaient originaires d’Antioche. Apprenant la bonne nouvelle de Jésus-Christ, le père de Pancrate emmena son jeune fils avec lui et se renda à Jérusalem pour voir le grand Maître par lui-même. Les miracles l’ont étonné, et quand il a entendu l’enseignement divin, il a alors cru au Christ comme le Fils de Dieu. Il est devenu proche des disciples du Seigneur, en particulier avec le saint apôtre Pierre. C’est durant cette période que le jeune Pancrate a fait la connaître du saint apôtre Pierre.

Après l’Ascension du Sauveur, l’un des Apôtres est venu à Antioche et a baptisé les parents de Pancrate avec toute leur maison. Quand les parents de Pancrate sont morts, il a laissé derrière lui ses biens hérités et est allé à Pontus et a commencé à vivre dans une grotte, passant ses journées dans la prière et la contemplation spirituelle profonde. Le saint apôtre Pierre, en passant par ces parties, visita Pancrate à Pontus. Il l’emmena à Antioche, puis en Sicile, où se trouvait alors le saint apôtre Paul. Là, les saints apôtres Pierre et Paul ont fait de saint Pancrate évêque de Taormina en Sicile.

Saint Pancrate a travaillé avec zèle pour l’illumination chrétienne du peuple. En un seul mois, il construisit une église où il célébra les services divins. Le nombre de croyants augmenta rapidement, et bientôt presque tous les habitants de Taormina et des villes environnantes acceptèrent la foi chrétienne.

Saint Pancrate gouverna son troupeau pacifiquement pendant de nombreuses années. Cependant, les païens complotèrent contre le saint, et saisissant un moment approprié, ils tombèrent sur lui et le lapidèrent. Ainsi, saint Pancrate a mis fin à sa vie de martyr.

La "foi chrétienne fut prêchée à Taormina par l'apôtre saint Pierre, qui, après avoir débarqué à Syracuse vers l'an 43, et y avoir ordonné le premier évêque, se rendit a Taormina, où il ordonna pour premier évêque saint Pancrace, qui fut martyrisé dans cette ville même, et dont on célèbre la fête le 3 avril. Saint Pancrace eut pour successeur immédiat Évagre, envoyé également par saint Pierre." (source: Taormina - Dictionnaire universel des sciences ecclésiastiques... par Jean Baptiste Glaire) Saint Pancrace fut le premier évêque de Taormina et ses concitoyens élevèrent en l'honneur de leur pasteur cette église au XVIIe s., utilisant pour cela un temple que leurs ancêtres avaient dédié à Zeus Sérapis: des vestiges en subsistent sur le flanc gauche du sanctuaire, dont le portail, gracieux, flanqué de niches abritant des statues de saints, est en pierre de Taormina. (Chiesa di San Pancrazio - Taormina)

À Taormina en Sicile, saint Pancrace, évêque et martyr, que l'on pense avoir été le premier à la tête de cette Église. (8 juillet au martyrologe romain)

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout