Vidaillac

Les clochers de la paroisse

La paroisse est mentionnée en 1146 comme appartenant à l’abbaye de Figeac (Clary, 1986). En se fondant sur la présence de modillons à copeaux et sur la mise en oeuvre de la pierre de taille à joints épais, Marcel Durliat (op. cit.) proposait de dater l’abside de la fin du 11e siècle. Par contre, les chapiteaux qui reprennent les enroulements de feuilles à l’emplacement des volutes et les grandes feuilles en conque juxtaposées verticalement sur la corbeille (que l’on trouve sur les chapiteaux de l’ancienne église Saint-Géry à Cahors), conduiraient à dater la nef de la seconde moitié du 12e siècle ; le portail, plaqué après coup contre l’élévation sud, devrait être daté des dernières décennies du siècle en dépit du décor archaïsant de ses chapiteaux.

En 1574, pendant les guerres de Religion, l’église tombe aux mains d’un chef de bande, le capitaine Vidaillac, qui la fortifie, et en 1605 et 1611, il est fait état de réparations concernant en particulier la charpente et la voûte ruinées (Durliat, op. cit., p. 39-40). Deux chapelles voûtées sur croisées d’ogives ont été ajoutées, l’une au nord et l’autre au sud, au début du 18e siècle, transformant le plan de l’édifice en plan en croix latine : le clef de voûte de la chapelle nord porte l’inscription : IMC 1715. Les voûtes en brique de la nef et de l’abside auraient été réalisées à la fin du 19e siècle (Durliat, op. cit., p. 41). Le portail, dont les colonnes, chapiteaux et voussures étaient très dégradés, a été restauré en 1995.

- Solange Pégourié, 05 65 31 56 01

Groupement Paroissial de

Limogne-en-Quercy

Presbytère

Rue de Cénevières

46260 Limogne-en-Quercy

Secrétariat

du lundi au samedi 9h - 18h

05 65 31 50 27

Nous contacter directement

© 2020 Groupement Paroissial de Limogne-en-Quercy