Mot du père Franz - Du 23 janvier au 06 février 2022

Dernière mise à jour : 15 mars

En cette période marquée par tant d’incertitudes,

Avec ces divisions si loin des Béatitudes,

J’aimerais juste vous dire ce que mon cœur abrite,

en quelques vers humbles mais sympathiques !

Une année qui finit, une autre qui commence,

Promesses et espoirs résolument s’élancent

Dans le vent du futur où nos plus beaux desseins

Tous remplis de désirs qui se dessinent en son sein.

Les temps sont incertains et parfois difficiles.

On voudrait bien, tantôt, que la vie soit docile

Mais aussi dur le sort et le monde alentour

Que le bonheur est doux dans ses charmants atours.

Je pense sincèrement, quoi qu’on veuille bien en dire

Que nous avons toujours des raisons pour sourire :

Toutes ces petites joies et ces petits plaisirs,

Un rayon de soleil ou un éclat de rire.

Des notes de musique, l’agrément d’un bon verre,

Les doux plaisirs des sens, le réconfort des prières.

Savoir d’abandonner et se laisser surprendre :

La joie de découvrir et le bonheur d’apprendre.

Le son de l’eau qui coule et du feu qui crépite

Le moelleux d’un bon lit ou d’un large divan,

Le ballet fou des feuilles qui dansent dans le vent,

La douceur d’un cœur proche qui palpite.

Tout ça, je vous le souhaite pour cette année nouvelle,

Qui peut, je l’espère, être infiniment belle.

Puissiez-vous goûter tous ces petits plaisirs

Qui toujours nous donnent mille raisons de sourire.

Belle et sainte année 2022 à tous et à toutes, mes amis.

+Franz


1 vue0 commentaire